Môman! J’ai peur d’avoir peur!

Je trouve hallucinant de voir autant de peurs autour de moi. L’humanité toute entière semble vivre dans la peur!

Qu’est-ce qui empêche les gens de connecter entre eux? La peur!

Qu’est-ce qui garde tout le monde atrocement isolé? La peur!

Qu’est-ce qui empêche de voir GRAND et de vivre une vie épanouie? La peur!

Qu’est-ce qui empêche de se lancer en entreprise et de vivre notre vie idéale? La peur!

Qu’est-ce qui garde célibataire trop longtemps? La peur!

Par contre, il ne faut surtout pas s’auto flageller d’avoir peur! On nait dans un société qui est comme ça, la peur nous est transmise par notre entourage et on la reproduit inconsciemment de génération en génération.

Alors, par où est la porte de sortie? Comment on transcende la peur et qu’on se libère de la prison qu’on s’est soi-même construit?

Tout d’abord, j’aimerais partager le conte du Magicien des peurs de Jacques Salomé. Il décrit bien d’où vient la peur et ce qu’elle nous permet de comprendre.

Le magicien des peurs

Il était une fois, une seule fois, dans un des pays de notre monde, un homme que tous appelaient le Magicien des Peurs.

Ce qu’il faut savoir, avant d’en dire plus, c’est que toutes les femmes, tous les hommes et tous les enfants de ce pays étaient habités par des peurs innombrables.

Peurs très anciennes, venues du fond de l’humanité, quand les hommes ne connaissaient pas encore le rire, l’abandon, la confiance et l’amour.

Peurs plus récentes, issues de l’enfance de chacun, quand l’innocence d’un regard, l’étonnement d’une parole, l’émerveillement d’un geste ou l’épuisement d’un sourire se heurtent à l’incompréhensible de la réalité.

Ce qui est sûr, c’est que chacun, dès qu’il entendait parler du Magicien des Peurs, n’hésitait pas à entreprendre un long voyage pour le rencontrer. Espérant ainsi faire disparaitre et supprimer les peurs qu’il ou elle portait dans son corps, dans sa tête ou qui simplement accompagnait sa vie.

Nul ne savait comment se déroulait la rencontre. Il y avait chez ceux qui revenaient du voyage beaucoup de pudeur à partager ce qu’ils avaient vécu. Ce qui est certain c’est que le voyage du retour était toujours plus long que celui de l’aller.
Un jour, un enfant révéla le secret du Magicien des Peurs. Mais ce qu’il dit parut si simple, si incroyablement simple que personne ne le crut.

« Il est venu vers moi, raconta-t-il, m’a prit les deux mains dans les siennes et m’a chuchoté:

  • Derrière chaque peur, il y a un désir. Il y a toujours un désir sous chaque peur aussi petite et aussi terrifiante soit elle ! Il y a toujours un désir, sache le.

Il avait sa bouche tout près de mon oreille et il sentait le pain d’épice, confirma l’enfant.

Il m’a dit aussi :

  • Nous passons notre vie à cacher nos désirs, c’est pour cela qu’il y a tant de peurs dans le monde.

Mon unique travail, et mon seul secret, est de permettre à chacun d’oser retrouver, d’oser entendre, d’oser respecter le désir qu’il y a en lui sous chacune de ses peurs. »

L’enfant, en racontant tout cela, sentait bien que personne ne le croyait. Et ils se mit à douter à nouveau de ses propres désirs.

Ce ne fut que bien des années plus tard qu’il retrouva la liberté de les entendre, de les accepter en lui, mais ceci est déjà une autre histoire.

Cependant, un jour, un homme décida de mettre en difficulté le Magicien des Peurs.

Oui, il voulait lui faire vivre un échec. Il fit le voyage, vint auprès du Magicien des Peurs avec une peur qu’il énonça ainsi :

– J’ai peur de mes désirs !

Le Magicien des Peurs lui demanda :

– Peux-tu me dire le désir le plus terrifiant qu’il y a en toi?

  • J’ai le désir de ne  JAMAIS mourir, murmura l’homme.
  • En effet c’est un désir terrible et fantastique que tu as là.
    Puis après un long silence le Magicien des Peurs suggéra :
  • Et quelle est la peur qu’il y a en toi derrière ce désir ?

Car derrière chaque désir, il y a aussi une peur qui s’abrite et même parfois plusieurs peurs.

L’homme dit d’un seul trait :

  • J’ai peur de ne pas avoir le temps de vivre toute ma vie.
  • Et quel est le désir de cette peur ?
  • Je voudrais vivre chaque instant de ma vie de la façon la plus intense, la plus vivante, la plus joyeuse, sans rien gaspiller.
  • Voilà donc ton désir le plus redoutable, murmura le Magicien des Peurs.

Écoute moi bien. Prends soin de ce désir, c’est un désir précieux, unique. Vivre chaque instant de sa vie de la façon la plus intense, la plus vivante, la plus joyeuse…..sans rien gaspiller, c’est un très beau désir. Si tu respectes ce désir, si tu lui fais une place réelle en toi, tu ne craindra plus de mourir. Va, tu peux rentrer chez toi.
Mais vous qui me lisez, qui m’écoutez peut-être, vous aller tout de suite me dire :

  • Alors chacun d’entre nous peut devenir le magicien de ses peurs !
  • Bien sûr, c’est possible, si chacun s’emploie à découvrir le désir qu’il y a en lui, sous chacune de ses peurs. Oui, chacun de nous peut oser découvrir, dire où proposer ses désirs. A la seule condition d’accepter que tous les désirs ne soient pas comblés. Chacun doit apprendre à faire la différence entre un désir et sa réalisation…..

Alors, tous les désirs ne peuvent se réaliser même si on le désire ?

  • Non, tous les désirs ne peuvent se réaliser, seulement certains. Et nul ne sait à l’avance lequel de ses désirs sera seulement entendu, lequel sera comblé, lequel sera rejeté, et lequel sera agrandi jusqu’aux rires des étoiles !

C’est cela, le grand secret de la vie. D’être imprévisible, jamais asservie et, en meme temps, immensément généreuse et ouverte face aux désirs des humains. Car il y a des désirs qui ont besoin de rester à l’état de désir, pour s’accomplir pleinement.
Des rumeurs disent que le Magicien des Peurs pourrait passer un jour dans notre pays….

Quoi faire ensuite?

J’adore ce conte! Tellement simple et tellement beau! Alors une fois qu’on sait que nos plus grandes peurs cachent nos plus grands désirs, et que nos plus grands désirs cachent de plus grandes peurs, qu’est-ce qu’on fait ensuite?

Le meilleur remède que j’ai trouvé pour combattre la peur est l’ACTION. Poser une action, une toute petite action, le plus souvent possible.

Dans les masterminds que j’anime, bien des gens viennent me voir avec un idéal de vie. Les gens rêvent de voyager, d’écrire un livre, de donner une conférence, de changer de carrière, d’organiser un grand événement ou que sais-je encore!

Pourtant, la plupart des gens sont tétanisés par l’ampleur du projet. Ça semble si gros qu’on ne commence même pas. C’est pourtant exactement l’inverse qu’il faut faire! Décortiquer le grand rêve en petites actions quotidiennes. Lorsque l’action à accomplir est toute petite, elle devient beaucoup plus facilement réalisable.

L’ennui c’est que pratiquement personne n’est capable de faire le lien entre la petite action d’aujourd’hui et la réalisation du grand rêve. Pourtant, le lien est bien là. C’est comme vouloir développer sa musculature au gym: on ne perçoit aucun résultat avec une seule séance individuelle. Mais on retourne s’entraîner parce qu’on sait que chaque séance s’accumule aux précédentes et que les effets vont venir.

C’est la même chose pour la réalisation de n’importe quel projet. Il faut avoir la foi. Il faut croire d’abord pour se mettre en action. Il faut continuer de croire pour persévérer. Et il faut s’entourer de gens qui l’ont fait avant nous. Ces personnes vont nous permettre de croire que c’est possible plus facilement que si on le faisait par soi-même.

Pour s’entourer de gens qui croient, joindre un mastermind est la meilleure option que je connais. Un mastermind, c’est un groupe de personnes qui se réunit pour faire avancer les projets de tous les participants. J’ai les miens à Québec et San Francisco, mais il en existe toutes sortes à toutes sortes de prix. Le plus important, c’est de regarder qui seront les participants. Parce que, quand on participe à un mastermind, on se fait coacher par tous les gens présents. C’est donc important de choisir de s’entourer de gens qui vont nous permettre de nous élever!

Tu peux cliquer ici pour voir les détails de mon mastermind à Québec

Si tu n’habites pas près de Québec, il existe aussi une option en ligne! C’est mon programme Feu din tripes qui inclut 4 séances de coaching avec moi. Je suis champion pour mettre les gens dans l’action… et pour leur permettre de faire de l’argent avec leur projet! Le programme n’est donc vraiment pas une dépense, c’est un investissement qui rapporte beaucoup!

Voici le lien pour mon programme en ligne.

Tu peux même l’essayer gratuitement!

Alors avec tout ça, petit à petit, tu devrais être bien équipé pour traverser tes peurs et te mettre en action. Rappelle-toi, c’est un travail de longue haleine. Ça peut être rapide, mais c’est souvent le travail de quelques années pour conditionner ton esprit et ton mental à maîtriser la peur. Par contre, le travail en vaut tellement les efforts!! Une fois que les peurs sont maîtrisées, il devient beaucoup plus facile de manifester tout ce que tu veux dans ta vie! La vie devient alors une partie de plaisir constant où on crée rapidement et facilement tout ce qu’on veut!

Alors, amuse-toi!

Deviens le créateur de ta propre vie!

À bientôt!
Martin Marshal Yanda Authentic Jersey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *